L’anthurium a un feuillage élégant et des fleurs uniques : de grandes spathes en forme de cœur se déclinant en divers coloris (rouge, pourpre, rose ou blanc). Installez-le à mi-ombre, à la chaleur de nos intérieurs (autour de 20°C) et assurez-lui une bonne humidité ambiante et des arrosages réguliers.

L'anthurium réclame au moins 60% d'humidité dans l'air, comme dans les forêts tropicales dont il est originaire. C'est pourquoi il est conseillé de poser son pot sur un lit de gravillons baignant dans l'eau (dans le cache-pot par exemple). Ou de cultiver dans sa proximité d'autres plantes vertes.

Arrosez l'anthurium

Au printemps et en été, arrosez fréquemment le substrat (2-3 fois par semaine) et pulvérisez de l'eau (non calcaire) sur les feuilles. Si la température monte au-delà de 20°C, pulvérisez le feuillage tous les jours.
En automne puis surtout en hiver, le chauffage assèche l'air dans la pièce. Maintenez le niveau de l'eau du lit de gravillons et vaporisez de l'eau sur ses feuilles. Mais espacez les arrosages, de novembre jusqu'à mars, à 1 fois tous les 10 jours car la plante entre en repos et ralentit sa croissance.

Apportez de l'engrais à l'anthurium

D'avril à septembre, la plante est en pleine croissance. Complétez l'arrosage avec un apport d'engrais liquide pour plantes fleuries 3 fois par mois.
De novembre jusqu'à mars, arrêtez tous les apports d'engrais, la plante a besoin d'une période de repos végétatif.

Nettoyez les feuilles de l'anthurium

La poussière s'accumule avec le temps sur les feuilles : passez un éponge humide ou un morceau de coton imbibé d'eau (non calcaire) sur les feuilles pour leur redonner leur éclat et faciliter la photosynthèse. N'employez que de l'eau, n'ajoutez aucun autre produit.

Votre anthurium semble mal en point ? C'est sans doute dû à une erreur d'arrosage, lisez notre fiche conseils sur les maladies de l'anthurium.

Crédit photo : Office des Fleurs