Cette belle tropicale apporte de la couleur avec sa floraison rose, rouge ou blanche en forme de cœur, et son feuillage bien dense et brillant est très décoratif en toute saison. Plante d’intérieur résistante, elle est malgré tout assez exigeante quant à certaines conditions de culture !

Comment prendre soin d’un anthurium ?

C’est une plante qui vit originellement dans les forêts chaudes et humides d’Amérique du Sud, elle se sent mieux dans une serre que dans nos intérieurs. Malgré tout, en suivant quelques règles, il est tout à fait possible de cultiver cette plante tropicale à l’intérieur.
L’anthurium demande beaucoup de lumière pour s’épanouir, mais par contre le soleil direct lui est déconseillé : il risquerait de s’assécher.  Une température de 18 à 25° toute l’année. Un apport régulier d’engrais est gage de floraison, tous les 15 jours pendant la période de croissance, mais rien pendant sa période de repos. Un arrosage modéré est recommandé, la terre doit rester un peu humide, mais l’anthurium n’aime pas l’eau stagnante.

Pour lui apporter l’humidité dont il a besoin pendant sa période de floraison, placez votre pot d’anthurium sur un lit de billes d’argile, bassinez-le et brumisez-le régulièrement lorsque l’air ambiant est trop sec ou que la pièce dans laquelle il vit est bien chauffée. Prodiguez-lui ces mêmes soins à la reprise de la végétation pour une belle floraison la saison suivante. N’utilisez pas l’eau du robinet pour l’arrosage et la brumisation, mais plutôt l’eau de pluie, en tous les cas une eau douce et à température ambiante.
Son substrat préféré est composé de sphaigne, de perlite et de tourbe, avec une bonne couche de drainage au fond du pot.
Coupez la tige près de la souche après qu’une fleur soit fanée, et coupez aussi les tiges des feuilles jaunies. Les fleurs peuvent avoir besoin d’un tuteur lorsqu’elles sont très volumineuses. L’anthurium n’apprécie ni les courants d’air ni une atmosphère froide, qui peuvent provoquer un jaunissement et un ramollissement des feuilles, ainsi qu’une moindre floraison.
L’anthurium a besoin d’une période de repos après sa floraison (variable selon les espèces), pendant lequel il faut limiter les arrosages et placer la plante dans une atmosphère un peu plus fraîche, 15 à 16°.

Un rempotage tous les ans est nécessaire à la floraison de l’anthurium lorsque la plante est jeune, par la suite il peut être rempoté seulement tous les 2 ou 3 ans. L’anthurium n’aime pas les pots trop grands, il peut même ne plus fleurir, un diamètre de 15 cm est suffisant. Un nettoyage de ses feuilles à l’aide d’une éponge humide lui est bénéfique. À la plantation ou au rempotage, veillez à ce que son collet (l’endroit d’où sortent les fleurs) soit toujours à la lumière.

Multiplier l’anthurium

Diviser la touffe lorsque vous rempotez votre plante au printemps ou lors de sa période de repos vous permet d’obtenir facilement de nouveaux plants, que vous installerez soit dans un terreau spécial rempotage, soit dans un mélange léger de terreau et de mousse ou de fibres de tourbe par exemple. Autour de la plante se forment des petites pousses latérales que vous séparerez délicatement du pied mère.

Les maladies de l’anthurium

Toute la famille des Aracées est sensible aux bactérioses telles que le xanthomonas axonopodis pv. dieffenbachiae. Cette bactériose est reconnaissable par l’apparition de tâches huileuses sur les feuilles et les nervures, qui se termine par une nécrose. Pas de traitement pour cette maladie, il faut détruire la plante infectée et désinfecter son contenant et les outils utilisés pour éviter de transmettre la bactériose à d’autres végétaux.
Les jeunes pousses sont sensibles aux araignées rouges, des taches jaunes apparaissent sur les feuilles. Il faut vaporiser un insecticide pour acariens et bassiner plus fréquemment votre plante.
Une attaque de champignons provoque des taches brunes sur les feuilles, appliquer un fongicide.
Les cochenilles farineuses font des taches laineuses sur les feuilles, les enlever grâce à un chiffon imbibé d’alcool à brûler ou d’alcool dénaturé.

Un peu de botanique

L’anthurium est une plante qui peut être épiphyte ou terrestre, appartenant à la famille des Aracées. Il en existe environ 1000 espèces, dont certaines peuvent atteindre 1m de hauteur. La plupart de ces espèces poussent dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud, mais quelques unes se plaisent dans des milieux semi arides.
Les feuilles sont alternes et peuvent être cordées, rondes ou allongées.
La fleur de l’anthurium, le spadice, est l’épi central, qui est entouré d’une spathe ressemblant à un pétale, bractée ouverte d’une fente latérale.

Quelques variétés d'anthurium

- L’anthurium que l’on trouve le plus facilement est l’anthurium andraeanum, dont les fleurs peuvent être blanches ou jaunes et la spathe de couleur vive, rouge, rose. Il fleurit toute l’année dans des conditions idéales et est souvent utilisé pour confectionner des bouquets.
- L’anthurium scherzerianum est le plus résistant. Ses inflorescences sont rouges, roses ou blanches, avec un spadice blanc ou jaune.  
- L’anthurium cristallinum montre de belles feuilles vert sombre en forme de cœur allongé, avec des nervures claires.
- Les inflorescences de l’anthurium “Fantasia” sont composées d’une spathe crème soulignée de rose et d’un épi floral rose.

- L’anthurium “Laguna” montre une spathe d’un beau vert, marbré de rose avec un épi rose.

À savoir  

L’anthurium est toxique par ingestion et par contact, il faut le tenir hors de portée des enfants et des animaux de la maison. L’anthurium andraeanum peut provoquer de fortes irritations au niveau des muqueuses. Le parfum de l’anthurium peut être allergisant ou provoquer des migraines.
L’anthurium dépollue l’air de l’ammoniaque en l’absorbant, il est donc utile dans une cuisine ou une salle de bain.

Rusticité : fragile
Hauteur à maturité : 0.45cm à 1m
Composition du sol : sableux, terre de bruyère, terreau de feuille, tourbe
PH du sol : neutre, acide

Humidité du sol
: drainé
Exposition : mi-ombre
Utilisation pour la maison : intérieur, serre, véranda
Couleur feuilles : vert
Feuillage : vivace
Couleur des fleurs : blanc, jaune, orange, rose, rouge
Période de plantation : mars, avril, mai
Niveau de soin : moyen
Arrosage : moyen
Attributs : plante à fleur