Le lapin fait partie des NAC : les Nouveaux Animaux de Compagnie. Boule de poils douce et attendrissante par ses mimiques, cet animal est de plus en plus apprécié des Français. Vous êtes tentés par l’expérience ? Apprenez à connaitre ses habitudes et ses besoins pour mieux l’accueillir.

Adopter un lapin de compagnie

Le comportement du lapin

Le lapin est un animal très attachant : il aime le contact avec les humains et se montre très vite affectueux lorsqu’il est bien intégré au foyer. Le lapin reste près de son maître et suit son rythme de vie : il se repose la journée pendant votre absence et démontre sa joie le soir quand vous rentrez, il vous suit partout et ne vous quitte pas. Accordez-lui alors un moment pour jouer et le caresses : il aime que l'on s'occupe de lui ! Dans tous les cas, il essaiera d’attirer votre attention par toute une gestuelle amusante.

Si le lapin est un animal très gentil, il a aussi un caractère bien trempé. Prenez le temps de l’éduquer, en particulier s'il est jeune.
N.B. : en animalerie, les lapins sont vendus âgés de 2 mois, un lapin est considéré comme adulte à 6 mois. Un lapin peut vivre jusqu’à 10 ans.
Si vous adoptez un lapin déjà adulte (moins cher que les jeunes), son éducation prend moins de temps car il a déjà son caractère et est plus sage. Un jeune lapin demande plus de temps et de patience pour respecter les règles que vous voulez instaurer.

Les lapins nains sont des boules de douceur

Le lapin s’accommode très bien à la vie en maison ou en appartement : accordez-lui un moment dans la journée pour gambader, courir, sauter et jouer. S’il a assez d’espace pour cela, il ne vous faut pas obligatoirement le sortir. Mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez, votre lapin ne dira pas non au grand air !

Sachez par ailleurs que le lapin a un gros défaut : il aime ronger tout ce qui est à sa portée. Surveillez-le de près lors de ses sorties. N'hésitez pas à hausser la voix quand il fait mine de faire ses dents sur vos meubles, câbles électriques, etc. Il faudra vous y reprendre à plusieurs fois avant qu'il n'abandonne et change de centre d'intérêt.

A savoir : Le lapin n'émet aucun son, mais il sait se faire entendre quand il veut attirer votre attention : il fait tomber des objets ou les fait claquer par exemple.

Comment bien accueillir le lapin ?

La première journée, laissez le nouvel arrivant enfermé dans sa cage, au calme. Ne lui donnez que du foin, le stress du nouvel environnement rend ses intestins fragiles (Voir Lisez notre fiche conseils Bien nourrir et bien soigner son lapin). Les jours suivants, laissez-le sortir de sa cage et n'hésitez pas à le prendre et à le manipuler souvent pour qu'il s'habitue au contact avec les humains. Un lapin peu manipulé et souvent en cage deviendra sauvage.

Le lapin nain bélier

Quel lapin adopter ?

Selon que vous souhaitez un petit lapin de compagnie, ou un lapin pour votre basse-cour et tenir compagnie à vos poules, optez dans le premier cas pour un lapin nain : à poil ras, bélier aux oreilles retombantes, angora au pelage long et soyeux ; et dans le deuxième pour un lapin fermier aux longues oreilles.

Quant à adopter un mâle ou une femelle, c’est selon votre goût. Sachez simplement qu’il se peut qu’un lapin, surtout une lapine, devienne agressif au moment de la puberté (vers l’âge de 6 mois) : la stérilisation permet souvent de remédier à ce problème. Le mâle quant à lui peut lancer des jets d’urine, une urine qui peut sentir fort.

NB : La stérilisation est une opération délicate que les vétérinaires peuvent refuser de réaliser, car elle nécessite d’endormir l’animal. Le lapin nain étant très fragile, l’anesthésie représente un risque très important.