8 astuces contre les pucerons

Les pucerons sont faciles à reconnaitre, qu'ils soient verts, noirs, jaunes... Quand vous en apercevez sur les boutons de vos rosiers, si nombreux que vous ne distinguez plus le bouton : le cas est grave. Et quand ils attaquent une plante qui sort juste de son sommeil hivernal : le mal est pis encore.

Agissez tôt pour prévenir l'invasion

1- Quand l'attaque est encore faible, que juste quelques sujets sont présents sur la plante, retirez à la main en les écrasant (papier essue-tout, coton...).

Traitez les plantes envahies

2- De manière bio: Nettoyez la plante avec un jet d'eau additionné de savon noir, de liquide vaisselle (le savon liquide se mélange mieux à l'eau...). Une première pulvérisation pour les déloger, une seconde pour les empêcher de revenir.
3- Pulvérisez du purin d'orties : c'est un très bon insecticide, bio, économique et qui renforce la plante. Essayez aussi la macération d'ail.
4- De manière chimique : si les pucerons menacent sérieusement la vie de votre plante, traitez à l'insecticide. Et si la plante meurt, arrachez tout ce qui reste d'elle et brûlez-la.

La Chrysope, moins connue que la coccinelle mais tout aussi vorace de pucerons !

Éloignez les pucerons de vos plantes

Pour que les pucerons se désintéressent de vos rosiers, vos légumes...
5- installez un peu plus loin ces plantes qui attirent les pucerons telles que la capucine, l'amarante... Quand les pucerons seront tous agglutinés sur la plante, coupez les parties infestées et brûlez-les.
6- Leur présence fait fuir les pucerons : absinthe, oeillet d'Inde, menthe poivrée, thym... Plantez-les à proximité de vos rosiers, légumes...

Les prédateurs naturels des pucerons

Sachez les reconnaitre et bien les accueillir au jardin : coccinelles et leurs larves (bien plus voraces), les chrysopes et leurs larves, les syrphes.
7- Faites un lâcher de coccinelles, de larves de coccinelles, de chrysopes.
8- Installez un hôtel à insectes, un abri à coccinelles avec attractif pour l'hiver, et vous assurer ainsi leur présence et leur nombre dès le retour du printemps.

Rébecca Vilcot

Les vidéos des experts
Lutter contre les pucerons