Fiche conseil

Pour le chien comme pour l’humain, les médecines douces peuvent être des alternatives efficaces à la médecine traditionnelle. Des petits maux du quotidien, douleurs articulaires, problèmes dermatologiques aux pathologies plus sérieuses, les indications de ces médecines sont nombreuses

Utilisées en curation autant qu’en prévention, les médecines douces sont variées :

1- homéopathie : ciblée pour chaque animal, elle traite inflammations, allergies, traumatismes physiques ou psychiques, douleurs, digestion, mal des transport...

2- phytothérapie : problèmes de peau arthrose, infections (prévention), troubles du comportement…

3- acupuncture : limiter la douleur, suite à une intervention chirurgicale ou limiter ses effets secondaires, soulager les problèmes gastro-intestinaux, allergies, arthrites.

4- mésothérapie : arthrose, problèmes intestinaux ou dermatologiques par injection locale du traitement.

5- aromathérapie : les huiles essentielles soulagent de nombreux maux physiques ou psychiques : anti-inflammatoire, antalgique, dermatologiques. Attention toutefois à leur puissance.

6- ostéopathie : pratiquée pour améliorer ou rétablir la motricité chez le chien, elle est aussi bien préventive que curative.

7- hydrothérapie : rééducation, remise en forme, problèmes neurologiques, arthrose, l’eau possède de nombreuses propriétés qui peuvent aider votre animal.

Les médecines accessibles en automédication comme la phytothérapie, l’aromathérapie ou l’homéopathie doivent être utilisées avec beaucoup de précaution, il est très conseillé de s’adresser à un vétérinaire.

J'aime !