1. Ne pas avoir d’endroit prêt pour les poussins à la sortie de la couveuse ou du nid : un espace clos (sans trou qui pourrait laisser passer des prédateurs), aéré mais sans courants d’air, propre et chaud.

2. Ne pas faire attention à la température dans leur espace : idéalement, il leur faut une température de 37° la première semaine, et vous descendrez de 3° par semaine pour atteindre 18° en semaine 6. Mais les poussins vous montreront tout de suite si ça ne va pas : groupés autour de la lampe, ils piaillent et se blottissent, c’est que la température est trop basse (et ils risquent de s’étouffer ou de s’écraser mutuellement). Loins de la lampe avec le bec constamment ouvert, ils ont trop chaud.

3. Ne pas gérer la litière : les poussins doivent toujours être propres, pour éviter maladies et parasites, la litière doit donc toujours être nette, renouvelée autant de fois que c’est nécessaire selon leur nombre.

4. Laisser les poussins avec les autres poules : très fragiles et inconscients des dangers, ils se font attaquer par leurs congénères ou autres et risquent quantité d’accidents. Attendez qu’ils aient 2 voire 3 mois pour les mêler aux autres. Et à ce moment là, restez attentif à tout comportement agressif de la part des adultes.

5. Leur proposer de l’eau dans un grand récipient : grand risque de noyade, prévoyez le plus petit récipient possible. Il vaut mieux qu’ils ne puissent pas non plus patauger dedans, un poussin mouillé prendra froid et risque de mourir très vite.

6. Ne pas les laisser sortir : aménagez leur un parcours qui leur sera dédié, ils pourront s’y promener dès qu’ils ont 1 mois, et devenir ainsi plus costauds. Prévoyez les sorties quand il fait doux et qu’il ne pleut pas, au moins au début.

7. Leur donner de la nourriture pour poussins jusqu'au dernier moment : il est nécessaire de faire une transition douce en mélangeant du blé entier aux rations et des brins d’herbe.