Erreur 1 : Un trou de plantation trop petit

Ne vous contentez de creuser un trou de la taille de la motte à enterrer. Faites large : un trou 2 fois plus volumineux que la motte. Inclinez cette dernière vers son support.

 

Erreur 2 : Une mauvaise situation

Offrez-lui du soleil !
« La tête au soleil, le pied à l’ombre » suivez ce précepte si votre clématite est plantée contre un mur, orienté Sud, qui bénéficie de beaucoup de soleil et de chaleur !

 

Erreur 3 : Trop d’arrosage

Inutile d’arroser votre clématite si elle bénéficie de la pluie du ciel ! Au besoin, pour garder la fraicheur, paillez à son pied et renouvelez le paillage.

 

Erreur 4 : Une mauvaise taille

N’attendez pas trop longtemps pour raccourcir les tiges, sinon la base va vite se dégarnir. Taillez assez court les tiges tous les ans, pour que les nouveaux bourgeons apparaissent plus bas.

 

Erreur 5 : Pas de protection hivernale

Protégez le pied de vos clématites, surtout les jeunes, d’un voile d’hivernage à enrouler sur les 50 cm de haut.