1- Paillez au pied des tomates

Le paillis doit être vraiment épais pour que la terre en-dessous reste humide, 10 cm minimum. Vous pouvez utiliser en guise de paillage de la paille, du BRF, la tonte de votre gazon, des cosses de cacao. Cela vous évitera de plus la corvée du désherbage et, en se décomposant, le mulch enrichira la terre.

 

2- Apportez de l'ombre à vos tomates

Bien que vos tomates aient besoin de chaleur et de soleil, trop de chaleur et de soleil peuvent les affaiblir, voire les brûler. Créer un toit au-dessus des tomates à l’aide de piquets et de voiles d’ombrage ou de canisses fixés en haut les protégera au plus chaud de la journée. Il est aussi possible d’utiliser parasols ou parapluies, ou bien des cônes de papier journal fixés en haut des tuteurs.

 

3- Binez entre les tomates

Biner permet de briser la croûte qui se forme en surface de la terre lorsque celle-ci est à nu. L’eau pénètre plus facilement dans le sol et s’évapore moins.

 

4-Assurez un bon arrosage des tomates

À faire le soir, au coucher du soleil au plus tôt, afin que vos pieds aient toute la nuit pour s’hydrater. Créer une cuvette autour du pied permet à l’eau de n’aller que là où on en a besoin.
Les systèmes de goutte à goutte procurent de l’eau tout au long de la journée.
Une bouteille dont le goulot est enfoncé profondément dans le sol peut servir de système de goutte à goutte simple et économique. En perçant le bouchon de 3 trous, l’eau s’écoulera lentement et régulièrement.