Maintenir ses plantes d'appartement en bonne santé durant l'hiver n'est pas toujours facile faute de lumière, en fonction de la chaleur à gérer et de leur croissance ralentie… Voici quelques recettes pour y parvenir.

1- Arrosages

Ils devraient être appliqués proportionnellement à la quantité de chaleur ambiante conditionnant l'évapotranspiration.

Toutefois, comme pour les engrais, réduisez-les en hiver, car les plantes poussent peu. Apportez toujours une eau tiède et surtout non calcaire pour les plantes acidophiles comme les azalées. Certaines eaux minérales sont trop déséquilibrées, voire pauvres en certains éléments utiles.
Les plantes cultivées en terre de bruyère pure s'assèchent très vite. Mieux vaut plonger leur motte au moins une fois par semaine dans de l'eau jusqu'à ce qu'aucune bulle d'air ne remonte en surface. La terre sera ainsi idéalement trempée "à coeur". Laissez alors ressuyer avant de replacer dans un cache-pot.

2- Bac à réserve d'eau

Ils seront d'autant plus efficaces si vous laissez s'assécher quelque peu le substrat entre deux remplissages.

3- Bassinage

Si le chauffage de votre maison ou appartement est sec, n'hésitez pas à brumiser de l'eau tiède sur les feuillages pour peu qu'ils ne soient pas velus. Dans ce cas, cela pourrait entraîner des maladies cryptogamiques.

Éventuellement, placez les pots sur une écuelle garnie de gravillons et remplie d'un fond d'eau qui entretiendra une hygrométrie salutaire. Sinon, les plantes à feuillage lisse apprécieront une douche dans la baignoire une fois par mois afin de nettoyer leur surface foliaire.

Rempotez votre plante dans un pot d'une taille supérieure (sans prendre trop grand)

4- Cochenilles

Qu'elles soient à carapace ou farineuses, les cochenilles résistantes seront exterminées (asphyxiées) à l'aide un coton imbibé d'alcool.

5- Contenant

Peu importe la matière des pots (terre cuite, plastique, métal...) du moment qu'ils soient pourvus d'un trou de drainage pour éviter toute asphyxie des racines.

Évitez aussi de rempoter une plante dans un pot trop grand. Comptez seulement une ou deux tailles supérieures.

6- Courants d'air

Plus qu'en toute autre saison, vos plantes tropicales seront sensibles au moindre courant d'air froid ou, pire, glacé. Déplacez-les en conséquence.

7- Engrais

En hiver, les plantes ne poussent guère, leur croissance va reprendre en effet avec l'allongement des jours, mi-mars. De fait, ne les engraissez pas et limitez les apports de fertilisants solubles.

Rapprochez les plantes d'intérieur des fenêtres en hiver

8- Lumière

Approchez les plantes des fenêtres ; elles profiteront ainsi d'un surcroît de lumière. Au besoin, posez-les par terre pour qu'elles apprécient le moindre rayon de soleil, sauf si le sol dallé est trop froid ce qui peut bloquer leur croissance. Placez un miroir à proximité pour réfléchir les rayons et leur prodiguer plus de lumière.

9- Nettoyages réguliers

Supprimez systématiquement les parties malades ou abîmées de vos plantes. Vous leur accorderez ainsi un surcroît de vigueur.

10- Radiateur

Éloignez quelque peu vos plantes des sources de chaleur, vous éviterez ainsi les coups de chaud et donc une trop forte déshydratation.

11- Terreau

Un substrat de qualité, tout à la fois riche et poreux, souple est recommandé. Il sera plutôt acide (contenant alors de la "terre de bruyère") pour les azalées, les fougères par exemple.

 

Crédit photos : Office des Fleurs