Dossier

Comment maintenir un tapis bien vert et dense ? Sans mousse ni trou ? Suivez les 10 conseils d'expert de Philippe Ferret à appliquer dès maintenant !

1- L’art de la tonte

Réglez la hauteur de tonte en fonction de l'état de la pelouse. Dans le cas d'un gazon jeune, humide ou bien fatigué par la sécheresse estivale, préférez une tonte plutôt haute.
Dans tous les cas, ne supprimez pas plus de deux tiers de la hauteur des brins. De même, pensez à tondre du centre vers les bords si votre pelouse n'a pas été tondue récemment afin de permettre à la petite faune de s'échapper sans heurt.

2-La fertillisation

Plus vous apporterez de l'engrais et plus votre pelouse poussera rapidement et donc nécessitera d'interventions. Limitez, de fait, les engrais "coup de fouet" et chimiques avec de l'azote rapidement assimilable et préférez les formules à libération lente comme les formulations organiques. Dans le cas d'engrais traditionnels, l'idéal serait de fractionner les apports en petites doses régulières. N'appliquez pas d'engrais sur une pelouse sèche ou fatiguée et idéalement juste avant une pluie annoncée. Deux fois par an, en fin d'hiver et début d'automne, un terreautage en surface sera toujours profitable.

Désherbez au naturel !

3-Désherber à bon escient

En présence de mauvaises herbes en petite quantité, surtout celles en rosettes et par trop disgracieuses, optez pour un arrachage manuel à l'aide d'une gouge.
Sinon, employez en dernier recours et au printemps un désherbant spécifique et sélectif qui éliminera toutes plantes autres que les graminées, donc les dicotylédones. Dans la plupart des cas, la présence de quelques adventices pourra être toléré et s'estompera avec des tontes régulières.

4-Supprimer la mousse

Elle apparaît en cas de terre trop acide et/ou sol trop dense et tassé, surtout aux emplacement ombragés et humides. Commencez par scarifier afin d'évacuer les déchets formant un feutrage inutile. Aérez le sol avec des patins aérateurs fixés sur vos chaussures. Appliquez éventuellement par la suite du sable de rivière afin d'améliorer le drainage. Les produits proposés dans le commerce ne donnent généralement que des résultats temporaires si vous ne solutionnez pas les problèmes physiques à la "racine"… C'est le cas de le dire.

Une bordure nette et parfaite !

5-Découper les bordures

Un beau gazon est mis en valeur par des découpes de massif très nettes. Deux à trois fois par an, il convient d'effectuer une petite tranchée (bord droit vers la pelouse, oblique côté massif) et de supprimer et évacuer les herbes qui dépassent cette limite. Un tel profil limite efficacement les futures invasions.
Une petite bêche à manche court peut suffire ou bien employez un outil spécifique, un coupe-bordure en forme de demi-lune par exemple. Dans le cas de lignes droites, aidez-vous d'une planche (à plat et montez dessus afin de la maintenir en place) employée comme guide et levier. Pour de grandes longueurs, préférez des outils spécifiques à adapter au matériel à moteur.

6-Réparer

Les endroits les plus fréquentés (passages d'un jardin à l'autre, abords de la maison…) sont sujets à des dégâts dus aux passages fréquents. Préparez le sol en béquillant (bêchage sans retournement) à la fourche-bêche puis répandez en surface un mélange homogène de semences de gazon et de terreau.
Passez le rouleau afin de tasser et disposez des affolants pour décourager l'appétit des oiseaux. Arrosez souvent et en abondance, en pluie fine, jusqu'à complet reverdissement.

Il est sage, lors d'un premier semis, de garder des semences dans cette éventualité de réparation, ceci afin d'éviter des disparités d'aspect inévitables lors de l'emploi de produits "de regarnissage" du commerce, au demeurant efficaces.

Installez du gazon en rouleau

7-Arroser

Même si votre gazon a souffert de la canicule, il va reverdir rapidement à la suite d'arrosages ou de pluies abondants. Toutefois, mieux vaut ne pas en arriver à ce point et arroser régulièrement durant la période estivale, au moins une fois par semaine, d'abondance.
Evitez les arrosages rapides et fréquents afin de favoriser un enracinement plus profond et un gazon plus adaptable.

8-Semer ou dérouler ?

Si vous souhaitez obtenir un effet immédiat, mieux vaut recourir à l'emploi de gazon fourni en rouleau, à commander à l'avance pour assurer sa fraîcheur. Il suffit alors de dérouler cette moquette vivante sur un terrain préalablement désherbé, ameubli et nivelé en surface. Passez le rouleau pour tasser puis arrosez en abondance… le tour est joué.

9-Soins de beauté

Un beau gazon est un gazon bien aéré. Pour ce faire, il est important de le scarifier au moins une fois par an afin de le débarrasser de son "feutre" accumulé. Employez un râteau spécial ou bien un engin motorisé. La quantité de "bourre" ainsi extraite est souvent très impressionnante et sera recyclée avantageusement sur la tas de compost.

Il est aussi souvent utile de rouler la pelouse, surtout au sortir de l'hiver lorsque les turricules de vers de terre transforment sa surface en tôle ondulée. Employez alors un rouleau lesté d'eau ou de sable.

10-Mulching ou pas mulching ?

Si vous choisissez une tondeuse mulcheuse, les brins d'herbes seront déchiquetés avant d'être dispersés sur la surface tondue. L'avantage est de profiter du recyclage sur place des matières végétales qui nourrissent ainsi le gazon. Nul besoin donc d'exporter les précieuses verdures organiques. Notez toutefois que cette pratique augmente la fréquence des tontes, mais limite les apports d'engrais et un peu les arrosages. Privilégiez-la surtout pour les zones extensives et en plein soleil.

Philippe Ferret

J'aime !