Dossier

Vous voulez bichonner vos pieds de tomates tout l'été ? Comment satisfaire à tous leurs besoins ? Et s'assurer des pieds sains jusqu'à la dernière récolte ?

1- Traitez les tomates plutôt au bicarbonate

Au lieu de traiter préventivement à la bouillie bordelaise contre le mildiou dévastateur, mieux vaut employer du bicarbonate de soude, à la même dose et qui sera beaucoup plus efficace.

2- Arrosez les pieds de tomates avec précision

Au lieu d'arroser au jet, même au pied, mieux vaut arroser au goulot ce qui provoque moins d'éclaboussures et évite ainsi la propagation des spores de champignons agressifs (mildiou en particulier) sur le feuillage directement.

3- Apportez aux tomates le meilleur engrais

Appliquez tous les quinze jours en arrosage autour des plantes une solution composée de 450 g de mélasse pour 9 litres d'eau à partir du moment où les premières fleurs s'épanouissent. Ce fertilisant organique peu cher s'est avéré le plus efficace.

4- Paillez le sol au pied des tomates

En corollaire au conseil précédent, paillez le sol ce qui évitera d'autant les projections. Employez éventuellement les tontes de gazon, en petites quantité à la fois car elles doivent sécher entre deux applications.

5- Laissez les feuilles

Contrairement à ce qui est dit, il est important de laisser un maximum de feuillage sur le plant. Bien sûr pas au détriment de l'ensoleillement nécessaire à la bonne maturation des fruits. En effet, la teneur en sucres des fruits est imputable à 80 % à la photosynthèse effectuée par les feuilles.

6- Stoppez la croissance des tomates

Il a été démontré que les fruits situés en bout de grappe ne se forment pas idéalement. Aussi, prenez l'habitude de pincer les variétés à gros fruits de manière à conserver 3 à 4 tomates, 8 ou 10 seulement pour les variétés à petits fruits. Ainsi, ceux conservés seront plus beaux, goûteux et muriront plus en même temps.

7- Fertilisez mais sans plus

On vous conseille souvent d'apporter régulièrement de l'engrais aux pieds de tomates. Toutefois, n'en faites pas trop car des pieds trop alimentés en azote par exemple seront plus tendres et vigoureux, souvent au détriment de la production des fruits.

8- Arrosez au bon moment

La croissance des tomates est maximum le matin. Aussi est-ce la meilleure période pour les arroser. De plus la fraicheur résiduelle d'un arrosage le soir pourrait être propice à l'infestation des champignons pathogènes.

9- Cueillez au bon moment vos tomates

En revanche, si vous souhaitez obtenir les fruits les plus goûteux, c'est le soir qu'il vous faudra les prélever. Ils seront ainsi encore gorgés de soleil.

10- Conservez vos tomates de la meilleure façon

Pour conserver un maximum de saveurs, évitez aux fruits tout passage au réfrigérateur. Ainsi, ils continueront à mûrir et à développer toutes leurs flaveurs si caractéristiques.

Philippe Ferret