Varier l’alimentation des poules est bonne pour leur santé. C’est pourquoi il faut donner accès aux poules à un parcours herbeux : elles y trouvent de l’herbe et des insectes pour diversifier les apports nutritifs. Les poules apprécient les épluchures et autres déchets de cuisine : en plus de leur apporter un bon complément nutritionnel, vos poubelles réduisent de volume ! Par contre certains déchets ne sont pas adaptés pour elles.

10 aliments interdits aux poules

Les poules ont besoin de protéines, de vitamines et d'oligoéléments. Les déchets de cuisine que vous pouvez leur donner, et qui leur apporte un plus pour leur santé sont :

  • fruits,
  • yaourts (nature ! ), restes de fromage,
  • légumes (crus, cuits, peu ou pas salés) : navets, choux, salades, épinards
  • restes de viande et de poisson pour l’apport en protéines animales,
  • pain,
  • charcuterie,
  • coquilles d’huîtres.

Ces compléments sont surtout importants lorsqu’elles ne sortent pas ou trop peu.

Les déchets de cuisine à éviter de leur donner :

  • aliments salés, sel,
  • peau et noyau d'avocats,
  • pommes de terre crues et leurs épluchures,
  • chocolat, café, marc de café (c'est bon pour les plantes ! ),
  • plats préparés ou surgelés,
  • viande crue, nourriture périmée, moisie, avariée,
  • pelures d'oignons et de poireaux,
  • peaux d'agrumes, de banane, de kiwi,
  • céleri,
  • cacahuètes,
  • haricots secs,
  • trognons de chou.
À savoir : Veillez à ce que vos poules aient toujours de l’eau fraîche à volonté, ainsi que des graviers qui vont leur permettre de réduire en poudre la nourriture qu’elles picorent. Elles mangent par petite quantité et il est conseillé de les nourrir à heure fixe.