L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Langage des fleurs
Langage des fleurs  

Plantes et Jardins vous dévoile le sens caché des fleurs. Inspirez vous de ce verbe sensible pour composer un message original !

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Achillée

Le nom de l’Achillée n’est pas sans rappeler celui d’Achille, le célèbre héros de la guerre de Troie. La mythologie grecque raconte que, sur les conseils d’Aphrodite, le guerrier aurait eu recours à cette plante pour soigner ses soldats. Depuis la Préhistoire, l’Achillée s’est révélée un "pansement" des plus efficaces sur les plaies ouvertes, elle est synonyme de guérison et rassure les malades.

Amaryllis

Elle faisait partie des plantes que l'impératrice Joséphine avait à la Malmaison. Cette fleur majestueuse et malheureusement éphémère est signe de fierté, voire d'arrogance.

Ancolie

L'ancolie se distingue des autres fleurs par son éperon qui, avec les cinq pétales, évoque au fidèle la main de la Sainte-Vierge : "Gants de Notre-Dame" est l'autre nom donné à cette plante. L'ancolie est liée à la tristesse, la solitude ou encore la folie. On lui attribuerait également le pouvoir de guérir de l'avarice.

Anémone

C'est de son goût pour les expositions ventées que cette fleur printanière, d'origine méditerranéenne, introduite vers 1525 dans les pays du Nord, tient son nom d'anémone. Au sens propre, elle est "la fleur du vent". Pourtant, elle est très vite étiolée par ses bourrasques ; aussi est-elle devenue le symbole de l'amour fragile ou menacé, du bonheur intense mais de courte durée. Elle manifeste de la tristesse lorsqu'elle est violette et de la persévérance en dépit de tout lorsqu'elle est rouge.

Aneth

Plante très aromatique, l'aneth était déjà connu des Égyptiens. Charlemagne en préparait des fioles pour ces convives lors des festins, la plante calmait les hoquets ; une vertu connue également chez les Scandinaves. Dans les croyances populaires, l'aneth éloignait sorcières et maléfices. Cette herbe est symbole de protection.

Angélique

Une légende biblique raconte que Raphaël, l'Archange de la Guérison, aurait révélé aux hommes les vertus bénéfiques et exceptionnelles de l'Angélique. Aussi appelée "racine du Saint-Esprit", elle avait sauvé beaucoup de vies lors des grandes épidémies de peste de 1510. L'"herbe aux anges", accrochée au cou, conjurait les mauvais sorts. Elle symbolise l'inspiration.

Anthurium

Découverte en Colombie par le botaniste Édouard André en 1876, l'anthurium ou "langue de feu" a une symbolique différente selon sa couleur. Rouge, elle est la fougue sensuelle, blanche elle est, tout au contraire, la timidité. Les Antillais ont fait de l'anthurium rose leur fleur officielle.

Arbre de Judée

Judas aurait trahi Jésus sous cet arbre, ou s'y serait pendu. Les fleurs poussant directement sur le tronc, particularité de cet arbre, symboliseraient les larmes du Christ, c'est de honte qu'elles seraient devenues rouges. Chez les Indiens d'Amérique, l'écorce et les racines de cet arbre soignaient nausées, vomissements, coqueluche et dysenterie.

Arum

L'arum est le symbole de l'âme. Ses grandes fleurs blanches étaient très courantes dans les années 1900 lors des cérémonies religieuses importantes comme les mariages, les fiançailles ou encore les communions.

Aster

L'aster serait né des larmes d'Astrea, déesse de la justice chez les Grecs. Après l'ouverture de la boîte de Pandore, la balance qu'elle tenait dans sa main penchait toujours du côté du mal. L'aster symbolise le réconfort dans la vieillesse parce qu'il fleurit très tard en saison. Il représente dans le langage des fleurs une promesse de fidélité et une confiance en amour.

Aubépine

L'aubépine est associée à l'image de la Vierge Marie et du Christ : ses fleurs blanches symbolisent la délicatesse, la pureté et la beauté ; l'épine rappelle la couronne du Christ, dont les gouttes de sang teinteraient encore les étamines de la fleur. Elle symbolise la prudence et l'espérance. En Touraine, elle est la plante porte-bonheur du 1er mai.

Azalée

L'azalée représente la joie d'aimer. Dans la culture chinoise, une légende raconte que l'azalée serait née de la tristesse d'un coucou. Il aurait crié jusqu'au sang,et une goutte aurait donné naissance à la fleur d'azalée...