L'article a bien été ajouté au panier
  • LIVRAISON GRATUITE à partir de 300 € d'achat Plus de détails
  • LIVRAISON EN MAGASIN En mars, faites-vous livrer gratuitement dans votre
    magasin Gamm vert le plus proche
    Plus de détails
  • 1 AN DE GARANTIE sur toutes les plantes ! Plus de détails
Accueil > Magazine et conseils > Actus & dossiers > Dossiers > Préparez votre jardin pour le printemps
Dossiers  
Tous les conseils, leçons de jardin ou de paysagisme de Plantes-et-jardins. A tester sans plus attendre pour un jardin réussi !

Préparez votre jardin pour le printemps

S'il est une saison qui compte dans la vie du jardinier, c'est bien le printemps où tant de choses sont à préparer pour s'assurer d'une année productive et éclatante. Comme avec l'usage d'une ardoise magique, la nature renaît chaque année avec une profusion de jeunes feuillages frais et des fleurs hâtives tant attendues. Cependant, il ne faut pas lambiner et plutôt prendre de l'avance sous peine de se laisser vite déborder. Voici donc un "plan de bataille" pour une remise en état efficace et astucieuse.

Commandez sans tarder

Qu'il s'agisse de graines, de bulbes, de plantes vivaces ou saisonnières ou d'arbres et arbustes, voire de fruitiers, ne tardez pas à passer commande assez tôt afin d'obtenir les items tant désirés. Certaines nouveautés sont en effet en disponibilité limitée et, concernant les bulbes, les premiers acheteurs sont souvent les mieux servis en terme de qualité. Ne mégotez pas sur la grosseur des bulbes, gage de floraison splendide.

Nettoyez le matériel

Si vous ne l'avez pas déjà fait, nettoyez à fond votre matériel pour qu'il soit fin prêt dès que vous en aurez besoin. Brossez, grattez et huilez les outils en métal. J'ai pour habitude de disposer un seau rempli de sable et d'huile de vidange dans lequel je fiche les outils qui en ressortent propres. Prenez particulièrement soin de la tondeuse qui va être mise à contribution très prochainement.

Nettoyez le jardin

Faites la revue des massifs et supprimez les éléments fanés restés en place en hiver. Désherbez les premières adventices et béquillez entre les touffes avec une aérabêche (grelinette), une rotobêche ou plus traditionnellement une fourche-bêche étroite. Inutile de tournebouler la terre, il suffit d'aérer le sol. Si le sol n'est pas trop humide, effectuez une première découpe des bordures pour assurer un aspect propret à l'ensemble. Au besoin, installez une bonne fois pour toutes des bordures métalliques et solides, à fleur de gazon.

Surveillez l'apparition des premières taupinières

Paillez à gogo

C'est après les fortes gelées, lorsque le sol est encore frais, mais commence à se réchauffer, que vous épandrez idéalement les paillis organiques (paillettes, broyats, mulchs divers, compost) ou, encore mieux, le BRF (bois raméal fragmenté) si riche et vivant. Couvrez le maximum de surface, vous en serez alors quitte pour oublier arrosages et mauvaises herbes plusieurs mois durant. Comptez jusqu'à 8 cm d'épaisseur au pied des arbres et arbustes, 5 à 6 autour des plantes vivaces.

Soignez le gazon

Par temps sec, effectuez la première tonte de gazon, pas trop haute toutefois. Auparavant, et en présence de très nombreux turricules de vers de terre, étalez ceux-ci au balai à gazon. Surveillez les premières taupinières et luttez grâce à des pièces classiques ou explosifs. Si la pelouse est envahie de mousses, signe d'ombre et de tassement, scarifiez dans le but de l'aérer puis épandez du sable grossier, éventuellement un anti-mousse du commerce. C'est aussi un moment propice pour réparer les zones endommagées. Après scarification, semez un gazon spécifique de regarnissage, choisi en fonction de l'ensoleillement.

Premiers semis et plantations de saison

Au potager vous pourrez effectuer les premiers semis en place de légumes rustiques. Sur la terre désherbée et ameublie, épandez par beau temps une bâche noire qui va hâter le réchauffement du sol. Ôtez-la pour semer puis protégez ensuite par un voile de forçage ou un tunnel maraîcher. Employez aussi les cloches maraîchères, plus ponctuellement. Pour planter choux ou fraisiers, déroulez du paillis noir biodégradable (en maïs) qui réchauffera aussi le sol et découpez des croix pour planter. De même couvrez sans tarder pour emmagasiner la chaleur.

Etalez des toiles de paillage sur lequel cultiver

Pour un jardin pimpant

Avec quelques barquettes de plantes saisonnières déjà fleuries, vous transfigurerez le jardin ou le balcon. Quelle jubilation en effet de placer ces plantes aux endroits stratégiques et en harmonie avec les feuillages naissants, avec les floraisons attendues de vivaces ou de bulbeuses. Attendez toutefois, comme pour les pommes de terre, la floraison des lilas pour mettre en terre les bulbeuses un tantinet frileuses : dahlias, glaïeuls, mais vous pourrez installer sans crainte les lis classiques ou ceux, nouveaux et géants, si séduisants.

Nettoyez la serre

Avant qu'elle ne se remplisse rapidement, pensez à nettoyer la serre dès que le temps devient meilleur quitte à sortir brièvement tout votre petit monde dehors, au mitan de la journée. Lavez les vitres (intérieur et extérieur) afin de faire rentrer la lumière au maximum. Aseptisez les supports et outils à l'eau de javel et surveillez l'apparition des premiers prédateurs opportunistes : pucerons, aleurodes ou mouches blanches… que vous capterez en rempotant un pied d'ortie à forcer. Tous se retrouveront bien vite sur cette plante attrayante que vous sacrifierez le moment venu, chargée de pestes en tous genres, sans autre forme de procès.

Fertilisez à tout va

Les plantes notamment chétives l'an passé se verront gratifiées d'une rasade d'engrais à diffusion lente ou, mieux encore, d'engrais organique comme le sang desséché. Comptez-en une poignée par arbuste, moitié moins pour les plantes vivaces bien établies.

Côté compost

Enrichissez le compost de matières vertes et carbonées (ligneuses et broyées menu). Avec la nature qui s'éveille, encouragez la décomposition en recouvrant le tas d'une vieille moquette ou de cartons afin de favoriser l'échauffement du tas, ou en arrosant avec de l'urée, voir de l'urine… Les anciens n'avaient-ils pas l'habitude de se soulager ainsi au fond du jardin ! Ainsi, rien ne se perd…

Philippe Ferret

Produits associés

Biogrif 5 dents Leborgne

Elle décompacte et aère la terre sans la retourner, préservant ainsi l'organisation des différentes couches microbiologiques des sols et respectant l'action bénéfique des micro-organismes.

Composteur bois 400 L Jardipolys

Ce composteur en bois est destiné au jardinier sensible à l'environnement. Il transforme les déchets organiques en une ressource précieuse qui permettra de fertiliser votre potager et vos massifs fleuris.

Toile de paillage 1,25m x 25m verte - Intermas

En maille tissée, bonne longévité, laisse passer l'eau à travers évitant ainsi le ruissellement sur les côtés du film.

Activateur de compost biologique - Etui de 900g Solabiol

L'activateur de compost biologique de Solabiol, est parfait pour accélérer la décomposition de vos déchets verts et ménagers en compost végétal.

Vos sujets préférés du moment