L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Actus & dossiers > Dossiers > Adoptez les géraniums de fantaisie
Dossiers  
Tous les conseils, leçons de jardin ou de paysagisme de Plantes-et-jardins. A tester sans plus attendre pour un jardin réussi !

Adoptez les géraniums de fantaisie

Les pélargoniums de nos potées et balcons restent incontournables dans les décors estivaux, auprès de la maison ou dans le jardin. Qu'ils soient retombants (géraniums dits" lierres") ou bien formant une touffe et hybrides de l'espèce zonale, ils se distinguent en particulier par leur floribondité exceptionnelle. Toutefois, ce genre attachant réserve de nombreuses et belles surprises au jardinier curieux et aventureux.

Principalement originaires d'Afrique du Sud, les pélargoniums employés sur nos balcons et terrasses ne reflètent qu'une infime partie des innombrables espèces et variétés de la gamme horticole. Bien sûr, il faut compter aussi sur les variétés à feuillage décoratif. Parmi celles-ci les formes à feuilles panachées sont vraiment originales et de culture tout aussi facile. Si certaines variétés de géraniums-lierre montrent cette particularité comme 'Crocodile' ou 'l'Elégante', la panachure est plutôt l'apanage des hybrides de zonales, à feuilles bien rondes et alors diversement colorées, zonées de jaune, de crème, voire de brun, d'orange ou de rose. Parmi les plus intéressants, citons 'Frank Headley', 'Gold Papa' ou 'Mistress Parker'.

Les espèces et variétés à feuillage parfumé sont précieuses quant à elles pour leur caractère odoriférant plus que pour leur floraison, souvent peu abondante. Il en existe de toutes sortes, y compris le fameux géranium rosat dont la verdure est distillée pour le parfum. Parmi les plus décoratifs et odorants, je vous conseille pour débuter une collection Pelargonium tomentosum, si velouté façon menthe verte, Pelargonium radula à feuilles très divisées et collantes, au parfum de citron vert, 'Grey Lady Plymouth' exhibant un feuillage panaché de gris qui évoque la menthe poivrée, Pelargonium fragrans 'Variegated' version résine et épices ou Pelargonium crispum 'Major' au port original, dressé, et aux feuilles crispées, citronnées. Ces espèces permettent, pour la plupart d'éloigner les moustiques, surtout celles à odeur de citronnelle comme Pelargonium denticulatum. Toutefois, vous en dénicherez aisément d'autres variantes aux fragrances plus étonnantes rappelant la rose, la noisette, la fleur d'oranger ou la pomme verte.

Les pélargoniums de la race "Unique" sont des plus recommandables, car ils conjuguent une bonne floribondité avec des petites fleurs ornées d'une impériale et un feuillage également odoriférant.

En revanche, si les variétés d'hortorum exposent de gros bouquets pimpants aux grandes fleurs unies ou ornées d'une impériale, notez que leur floraison n'est guère remontante et durable. Toutefois, leurs cousins "à fleurs de pensée" dont les corolles sont plus petites et bicolores exposent volontiers une longue floraison estivale à l'image de 'Tip Top' ou 'Sancho Panca'.

Concernant les géraniums à fleurs de fantaisie, la mode est aux "stellars", caractérisés par des corolles étoilées, aux pétales très fins. Vous en trouverez certains à feuillage également panaché de brun comme le très recherché 'Vancouver Centennial' aux étoiles orangées.

 les pélargoniums vont vous séduire.

Enfin, vous pourrez vous émerveiller devant la beauté du géranium "bouton de roses" 'Apple Blossom' ou celle de l'intrigant, rare et nouveau, 'Kees' à fleurs jaunes, que nous proposons exceptionnellement à notre catalogue.

Tous ces géraniums se montrent assez voraces et demandent un substrat riche. Employez donc un mélange spécifique géraniums du commerce, mais ne lésinez pas sur la qualité. Incorporez, lors du rempotage, un engrais à libération lente et arrosez régulièrement vos potées avec un engrais liquide. La suppression régulière des fleurs fanées soulagera les plantes au profit d'une meilleure re-floraison. Arrosez les sujets en pot ou jardinière au moins deux fois par semaine durant l'été. Si les géraniums supportent bien la canicule et la sécheresse, ils ne sont que plus généreux s'ils font l'objet de soins périodiques.

A l'approche de l'automne et des premières gelées, réduisez progressivement les arrosages pour les endurcir puis rentrez-les dans leurs contenants à l'abri du gel, dans une véranda, une buanderie, une cave. (à défaut, rapprochez les contenants contre les murs du balcon et protégez le tout d'un voile de forçage. Appliquez-leur, dès lors, un régime sec. Avant qu'ils ne repoussent en fin d'hiver, taillez-les afin de les maintenir compacts et rempotez-les systématiquement avec un substrat neuf et enrichi. Arrosez à nouveau, à l'eau claire tout d'abord, parcimonieusement, puis plus souvent, avec apport d'engrais soluble tous les 10 jours. Acclimatez-les progressivement à l'extérieur pour les installer définitivement dans leurs quartiers d'été, en mai.

La multiplication des espèces et variétés s'avère facile du printemps à la fin de l'été, en plaçant deux à trois boutures courtes ensemble au bord d'un pot en terre cuite, dans un mélange pauvre (tourbe blonde + sable grossier) et surtout bien drainé. Le rempotage a lieu un mois plus tard.

Philippe Ferret (texte et photos)

Vos sujets préférés du moment